Trinquemalay, un des endroits pittoresques à découvrir au Sri Lanka

Le Sri Lanka est une destination de premier choix pour les voyageurs en quête d’évasion et de découverte. Le pays séduit par ses fabuleux paysages faits de rizières, de montagnes, de plages de sable fin, de plantations de thé, de mystérieuses cités anciennes au cœur de la jungle, de temples somptueux, etc. Comme le territoire sri-lankais abrite un grand nombre d’attraits touristiques, il vous est impossible de tout voir en un seul séjour. Si vous prévoyez de découvrir cette destination fascinante, Trinquemalay est l’un des beaux endroits à ne pas manquer lors de votre escapade. Pour en savoir un peu plus sur le sujet, zoom sur ses principaux attraits.

Le fort Frederick

Le fort Frederick figure parmi les sites à visiter dans le district de Trinquemalay lors de votre circuit au Sri Lanka. Il s’agit d’un fort impressionnant construit par les Portugais en 1924. Il a été édifié sur le Swami Rock-Konamamalai, sur les ruines du fameux vieux temple hindou Temple Koneswaram ou temple des Milles Pilliers. Suite aux nombreuses batailles qui se sont succédé sur son territoire au cours de la guerre de Trente Ans, les Portugais ont créé le fort Frederick, appelé à l’origine « fort de Trinquemalay » pour le préserver des différentes attaques extérieures.

Le fort a ensuite été occupé par les Hollandais, les Français et les Britanniques. Aujourd’hui, il est actuellement utilisé par une garnison de l’armée du Sri Lanka, mais reste accessible aux visiteurs. Si vous avez de la chance, durant votre exploration du site, vous aurez la possibilité de rencontrer un ou plusieurs Cerfs axis qui y ont élu domicile.

Kanniya Hot Water

Kanniya Hot Water, ou les sources chaudes de Kanniya, est site de Trinquemalay abritant des puits chauds. Cet endroit remarquable constitué de sept puits, dans une forme carrée, mérite vraiment le détour lors de votre passage dans le district. Les puits présentent une profondeur de 3 à 4 pieds, vous permettant de voir clairement leur fond. La température dans ces cavités est particulièrement élevée et varie légèrement d’un ressort à un autre.

Selon les croyances locales, l’histoire de la source d’eau chaude de Kanniya remonte à l’époque de Ravana. D’autres racontent que ces puits faisaient partie d’un monastère bouddhiste. Lors de votre visite des lieux, vous pourrez découvrir les ruines du monastère et les sept puits d’eau chaude constituant un site archéologique protégé au Sri Lanka.

Le musée Hoods Tower

Le musée Hoods Tower, ou musée de la tour des capots, est un musée naval de la marine du Sri Lanka à Trinquemalay. Se trouvant à Ostenburg, il est bâti sur une haute crête surplombant l’entrée du port intérieur du district au sein de l’arsenal SLN. Le musée tire son nom de la tour des Caps. Cette dernière est une tour d’observation qui tient son appellation du nom du vice-amiral sir Samuel Hood, commandant de la station des Indes de l’Est.

Le site abrite certaines armes encore fonctionnelles pour des raisons symboliques de la marine sri-lankaise. Lors de votre visite du musée, vous pourrez voir une impressionnante collection d’armes, de systèmes d’armes et d’équipements utilisés par la marine. Une partie du musée Hoods Tower est logée dans des casernes souterraines construites pendant la Seconde Guerre mondiale.

Speak Your Mind

*