Les sous-vêtements préférés des stars

zimmerli_pub

Toutes les plus grandes stars n’ont qu’un seul nom à la bouche Zimmerli ! Entreprise suisse, elle est la seule à fabriquer encore des sous-vêtements de luxe d’une rare qualité et recherché par les plus grandes stars tel que Nicole Kidman, Robert de Niro, Michael Douglas, Kevin Spacey et même David Beckham.

Les personnalités sont nombreuses à se fournir chez cet atelier et particulièrement les personnalités masculines. Pourquoi un tel engouement ?

L’histoire de l’atelier Zimmerli

Situé dans le sud du Tessin, c’est à cet endroit qu’est établit la marque Zimmerli. L’histoire de cette société est unique puisqu’il s’agit de la dernière fabrique suisse de sous-vêtements, fondé en 1871 par une jeune femme, une institutrice de travaux manuels plus précisément nommé Pauline Zimmerli. Cette jeune femme au caractère bien trempé et travailleuse c’est lancée seule dans la production de chaussette haut de gamme. En avance sur son temps, elle a inventée de nouvelles machines et gagnée différents prix internationaux et a même emportée depuis le Michigan, la première machine à tricoter à plat de Suisse.

Ce sont ses fils qui ont repris le relais, et un autre propriétaire à la fin des années 20. Mais la spécialité de la société n’a pas changé puisqu’elle fabrique toujours des sous-vêtements hommes et enfants. La mode féminine est en train d’être réinstallé après avoir été arrêté, les nouveaux propriétaires ce sont rendu compte que cela été une erreur. Pour le moment cela ne dérange pas Nicole Kidman qui ne porte, elle que des pyjamas hommes de la marque Zimmerli.

Des sous-vêtements homme et enfants, de qualité

La particularité de la société Zimmerli est qu’en plus d’avoir du matériel unique avec des ouvrières qui travaillent tout à la main, les rouleaux de tissu ne sont rien d’autres que des matières nobles tel que le coton Sea Island qui est le coton le plus fin et le plus cher au monde. Pour une chemise confectionnée avec ce genre de tissu cela vous coûtera 155 francs Suisse (environ 128 €) et 89 francs le slip homme (73€ !). Il faut dire que le mètre coûte entre 8 et 20 francs, ce qui est une grande différence avec le coût d’autres tissus.

zimmerli_sous_vetement

Dans l’atelier tout est réalisé à la main, pièce par pièce les petites mains travaillent avec beaucoup de minutie car le tissu est très fragile et flexible, il est important que celui-ci ne s’étire pas. Autre élément important pour le directeur de l’atelier : « il est important de toucher le tissu, car le sous-vêtement se porte à même la peau, on doit donc s’y sentir parfaitement à l’aise. »  Le travail réalisé sur une seule pièce demande beaucoup de temps, de concentration et de minutie de la part des employés, le prix de chaque sous-vêtement homme est donc justifié.

Des ouvrières heureuses

A quelques kilomètres de Tussin, à Coldrerio se trouve le temple des couturières. Dès l’entrée une affiche avec David Beckham portant un maillot Zimmerli accueille le visiteur. Une marque que le grand joueur de football porte sans avoir été sponsorisé par la marque. Après avoir porté 5 fois des maillots de la marque Zimmerli, le joueur a d’ailleurs été remercié par Armani son principal annonceur, qui l’a remplacé par Cristiano Ronaldo, peut-être pas un hasard ?

zimmerli_DB

Avec un salaire qui va de 2800 à 3200 francs (2320€ – 2651€) et des primes de rendement, la trentaine de coutières qui viennent à 90% d’Italie, travaillent avec beaucoup d’énergie mais aussi avec passion. Les couturières sont même fière de travailler pour une marque de luxe tel que Zimmerli et n’hésitent pas à mettre du sien en venant travailler un samedi si cela s’avéré nécessaire. D’ailleurs la moyenne de présence prouve leurs satisfactions puisque celle-ci est de 13 ans. Lorsqu’elles arrivent dans la société elles sont très heureuses de l’ambiance de travail et ne sont pas pressé de repartir. On retrouve quand même un bon équilibre entre jeunes et couturières plus expérimentées. Chaque ouvrière à sa spécialité et le défi pour chacune est de se diversifier si elle le souhaite. Il existe d’ailleurs 1200 variantes différentes de 120 articles qui sont préparés. Il faut compter 10 minutes environ pour un slip et 49 pour un pyjama.

La ligne « Royal Classic »

La ligne « Royal Classic » est la plus célèbre de la maison Zimmerli. Très apprécié par la clientèle arabe qui apprécie le tissu très fin, léger et qui absorbe comme il faut l’humidité lors de grande chaleur. Le tissu de la ligne « Royal Classic » a comme avantage de sécher très vite. D’ailleurs même Arafat affectionné particulièrement ces sous-vêtements qu’il se faisait livrer directement par avion.

Sur chaque sous-vêtement le nom Zimmerli y est toujours bien centré et caché par une étiquette afin d’être sûr que rien ne grattera sur la peau.

zimmerli_boxer_homme

La dernière étape de la confection est le contrôle, toutes les pièces sont soupesée individuellement et examiné. En cas de moindre petit défaut le sous-vêtement est retourné à la couturière, afin qu’il soit repris. Avec 700 points de vente répartis dans 45 pays la société Zimmerli a gagné un portefeuille client très important et très haut de gamme.

Pour les personnes qui trouvent les sous-vêtements homme Zimmerli un peu trop cher, sachez qu’il n’y a pas besoin de dépenser tout son argent pour trouver des sous-vêtements de très bonne qualité sur internet.

Speak Your Mind

*