Les hommes VS les femmes, sur la question de la mode

 

HVSF

Une question qui doit tarauder bien des esprits depuis la nuit des temps : Qui dépense le plus entre les hommes et les femmes ? Nous imaginons, très bien, que chacun dispose de sa petite idée sur le sujet.

A propos de l’argent en général

Dans le carcan masculin, on doit être sûr de sa réponse : « la femme aime l’argent, car elle aime le dépenser, c’est connu ! »

De leur côté, les femmes connaissent leur addiction mais elles savent, également, que leurs hommes sont capables de faire de très gros chèques, lorsqu’ils rencontrent des voitures, des montres, jeux vidéo, des chaussettes en fil d’Ecosse ou autres produits qui les passionnent.

Qui a raison ? Qui a tort ? Un medley d’enquêtes et de sondages, nous ont permis d’y voir plus clair.ARGENT CONSOMMATION

Historiquement, les femmes ont longuement été cantonnées à un rôle d’intérieur, pendant que les hommes, s’affairaient au travail. Elles étaient, alors, en charge de la gestion des dépenses. Aujourd’hui, la femme est plus indépendante, travaille, se responsabilise différemment.

Pourtant malgré ces changements, …

… Lorsque l’on interroge les femmes et les hommes sur les caractéristiques qui les déterminent le plus :

  • Les hommes jugent d’abord les femmes, à hauteur de 35%, dépensières.
  • Et les femmes, s’auto qualifient de « dépensières à 20% », avant de se trouver économes à 14% et prudentes à 13%.

On remarque, cependant, que l’image de la femme « mesurée », continuent de vivre dans une autre partie des consciences, tout comme celle des femmes qui assimilent les hommes à des « flambeurs » selon 13% d’entre elles.

 A propos des évolutions de consommation

Les hommes investissent de nouveaux secteurs…

Mais au final, l’importance que nous donnons tous à l’argent, semble se rejoindre. Les hommes comme les femmes, le désignent comme « très important » ou « assez important » dans la vie au quotidien.

Il représente à la fois, la sécurité pour le futur (pour 95% des femmes et 96% des hommes), le moyen de  se rassurer et de se faire plaisir (pour 90,5% hommes-femmes confondus des sondés).

vêtements pour homme

De surcroit, quand on se penche sur le détail des dépenses de chaque partie, des disparités se font tout de même sentir.

Pour l’alimentation par exemple :

  • Les femmes célibataires dépensent plus de budget dans ce secteur que les hommes vivant seul.
  • Les hommes consacrent plus d’argent à l’alcool (6.2%) et que les femmes (3.7%).
  • Les femmes, de leur côté, achèteraient plus de fruits et légumes que leurs homologues masculins (10% contre 7%).

Concernant le domaine du vestimentaire, des changements se sont profilés ces dernières années.

Les hommes sont en train de rattraper les femmes, qui s’inscrivent dans une catégorie « d’achats compulsifs dans le secteur de l’habillement » ; par des « achats utiles et de longue durée » pour ces Messieurs.

… dont le secteur de l’habillement …

Le chiffre d’affaires de la mode masculine représentait 8.8milliard d’euros en 2011 et 11 milliards pour la mode féminine.

Les hommes de 30 à 39 ans sont les plus dépensiers, mais les jeunes de 15-19 ans, le sont encore plus, à hauteur de 677€ (via le portefeuille de papa et maman) contre 360€ pour les trentenaires.

En comparant les dépenses sur les produits mode des hommes et des femmes de 25 à 34 ans, il s’avère que les hommes prennent le pas sur la gent féminine. Dans une enquête publiée en 2012 par l’iFM, ces propos étaient confirmés : les hommes achetaient pour une moyenne de 371€, alors que les femmes se situaient dans une fourchette légèrement inférieure de 362€. Et bien que l’écart soit minime, la ligne est franchie.

chaussettes pou homme

D’ailleurs, à l’issue de cette enquête, on apprenait que les hommes étaient moins attentifs sur le prix de leurs vêtements que les femmes. L’explication se situe, sans nul doute, dans le fait qu’ils disposent d’une moins grande culture et d’un plus petit historique en termes de prix.

 … avec un gout prononcé, pour les chaussettes en fil d’Ecosse

Toutefois, ces derniers se différencient dans leur manière de consommer : une grande majorité aime faire son shopping sur internet. Là encore la balance penche en faveur des hommes.

Lorsque les hommes se rendent sur toile pour faire leurs achats, ils dépensent plus que les femmes.

Les dames ne dépassent la barre des 100€ en moyenne (95 euros pour être précis), tandis que les hommes franchissent aisément les 135€.

Il faut dire que faire ces achats en ligne est un vrai ravissement quand ne supporte pas la queue en magasins, que l’on sait d’avance que l’on souhaite acquérir ou que l’on veut plus de choix. Car les –e-commerces de nos jours, offre un choix toujours plus grand et qualitatif, à une clientèle masculine de plus en plus exigeante.

Des magasins pour hommes spécialisés dans la vente de cravates aux boutiques en ligne qui proposent la création de tee-shirt personnalisé à Chaussetteonline.com, qui vend des chaussettes pour hommes 100% fil d’Ecosse,  sur son site internet, les hommes n’ont que l’embarras du choix pour se faire plaisir le lundi matin (jour de prédilection de ces Messieurs).

logo chaussette on lineA cela s’ajoute une constatation, criante de vérités : sur le Web les prix sont généralement plus sympas qu’en surface de vente.

Voilà pourquoi, bien que l’ensemble de la communauté semble d’accord sur divers stéréotypes se rapportant à la consommation, les dissemblances entre genre s’amoindrissent objectivement, au fil des années.

Speak Your Mind

*