L’alimentation au bureau

bonbons

Le travail, qu’est-ce que c’est ? D’abord, en son sens littéral du terme, une « activité ayant pour but la production d’une œuvre utile ». Il vise la réalisation d’actions afin de produire des services et des biens, pour lesquels l’homme sera rémunéré.

Bien souvent associé à la souffrance et la difficulté, notamment dans la bible, aujourd’hui le travail est vraiment un marqueur social distinctif, par lequel l’humain tend à s’épanouir et à gagner sa vie. On cherche un travail dans lequel : on se sent bien et par lequel nous allons pouvoir grandir, nous accomplir et qui subviendra à nos besoins. C’est une étape importante, qui lorsqu’on la franchit, nous met généralement en joie. Mais attention à ne pas se laisser happer par les dérives.

Se nourrir en entreprise

Prendre du poids est devenu monnaie courante

Par exemple, une étude faite par Viadéo et I love my diet Coach, révèle que 63% des sondés considèrent que leur activité professionnelle n’a pas une bonne influence sur leur mode de vie et particulièrement sur leur santé. En effet, plus de la moitié d’entre eux, ont constaté une prise de poids après leur embauche.

C’est ainsi que 9 sur 10 des interrogés reconnaissent avoir pris des kilos supplémentaires, bien que tous ne se s’estiment pas mal dans leur peau à la suite de cette prise de poids.

Cela peut s’expliquer par un fait incontournable : le stress (lié à la possibilité de perdre leur job) pousserait nombre d’entre eux à passer de nombreuses heures au bureau, devenant parfois leur foyer principal. En outre, l’étude montre que 62% des interrogés demeurent assis entre quatre et huit heures quotidiennement, favorisant la prise de poids.

Rappelons-le, la sédentarité étant développée par une augmentation de manque d’activité.

Le grignotage et la sédentarité : les ennemis des employés

FitnessConscient d’un mode de vie qui se détériore, les interrogés savent que s’ils accordaient plus de temps à une pratique sportive, cela arrangerait le résultat présenté par la balance, au cours des mois suivants leur embauche.

Car le sport à cette double vertu : se maintenir en forme et se détresser dans l’effort.

Maia Baudelaire (nutritionniste), précise d’ailleurs, que le stress est véritablement nuisible puisqu’il engrange dans de multiples cas : la rétention d’eau et du grignotage compulsif.

Concernant le sport, les entreprises mettent parfois la main à la patte en installant des salles de sport aux alentours ou en effectuant des partenariats avec des complexes non loin. Elles allongent aussi parfois les plages horaires de déjeuner pour laisser  le temps aux employés de faire une pause piscine ou footing.

Mais le gros du problème, et l’origine, vient de l’alimentation des employés au travail.

De la sorte,  66% des interrogés reconnait ne pas s’alimenter sainement quand ils sont au bureau.

Ils sont d’ailleurs nombreux à pratiquer :

  • Le distributeur automatique (boissons ou confiseries) jusqu’à deux fois par jour,
  • Le choix de dessert trop sucrés pour compenser un restaurant d’entreprise moyen,
  • La sélection de repas lourds et riches en calories au restaurant extérieurs, durant la pause déjeuner.

Les bonnes pratiques alimentaires

Alors comment pallier à ce fléau alimentaire et sanitaire qui semble contaminer un grand pourcentage employés ? Ils sont nombreux à avoir « planchés »  sur la question Aux Etats-Unis, Quartz a sorti un livre sur le « comment manger à votre bureau ».

Contrairement aux Américains, la pause déjeuner est sacrée en France. Mais le temps que lui accorde le Français classique s’est fortement amoindri ses vingt dernières années (passage de plus d’une heure à une vingtaine minutes)  et est aléatoire selon les cas.

Nous allons donc tenter de vous donner des astuces pour parfaire votre pause déjeuner derrière votre écran ou sur votre lieu de travail, plus généralement.

Prendre conscience que l’on mange

Tous les professionnels du secteur de l’alimentaire vous diront la même chose : il est primordial de prendre son temps pour manger et encore plus lorsqu’il s’agit de la pause déjeuner. Il est recommandé de se déplacer jusqu’à l’espace prévu à cet effet. L’idée étant de prêter une réelle attention à ce que l’on est en train de déguster. Car sinon on manque, à coup sur la sensation rafraichissante d’avoir effectué une pause et d’avoir mangé, surtout s’il on est pris par autre chose en même temps, comme travailler.

Lutter contre l’ennui gastronomique : entre livraison repas et boulangerie

roomsaveursOn vous le répète suffisamment depuis votre naissance, il faut manger des aliments divers et variés. D’abord pour sa santé : féculents, légumes, fruits, du poisson aussi bien que de la viande rouge. Mais cela aide aussi à lutter contre la monotonie alimentaire et prendre du plaisir à manger.

Le tout  consiste à trouver le bon équilibre entre : bien manger pour ne pas avoir le ventre creux à 15h et ne pas trop manger, pour ne pas s’assoupir, après satiété.

En choisissant d’acheter votre déjeuner à l’extérieur, n’hésitez pas à changer régulièrement de commerce alimentaire.

Le choix varié de RoomSaveurs, traiteur à paris, qui effectue des livraisons repas de qualité en entreprise peut aussi être une sélection intéressante. Il suggère un panel élargi permettant à tous de choisir le plateau repas qui lui corresponde : plats italiens, sandwichs de chez Cojean, mets raffinés de chez Fauchon, gamme biologique et d’autres.

 

Faire sa tambouille

Dans l’étude de 2013 de Viadéo et I love my diet Coach, ils sont seulement 2% des interrogés, apporter leur propre repas au bureau. Dans une étude précédente et plus grande de Malakoff Médéric, on dénombrait 28% de salariés qui apportaient leur repas.

Effectivement, c’est un bon moyen de faire des économies et de manger plus sainement.

Cuisinez par exemple, en quantité plus grande la veille vous permettra d’apporter vos restes. Qui plus est, le bento pousse à la variation des aliments. Alors n’hésitez plus, il en existe même des chauffants avec une prise électrique intégrée.

Si vous disposez d’une cuisine dans votre entreprise, pourquoi ne pas organiser les roulements entre collègues pour faire la cuisine. Cela mettra de la gaité dans la cuisine.

Enfin, pour éviter d’avoir faim à tout bout de champ, ne sautez pas le petit déjeuner et prévoyez-vous à l’avance un gouter frais et pas trop sucré.

Speak Your Mind

*