La mode au masculin

mode homme

Les hommes, ils ont souvent été mis de côté pour la question du shopping. Aujourd’hui, les marques et le monde du vêtement s’y intéressent de très près.

Les hommes, des amoureux de la mode ?

Tellement de près que de nombreuses études n’ont de cessent d’être publiées. Celles-ci tendent à expliquer et à décrire le comportement des hommes vis-à-vis des achats vestimentaires et du monde grandiloquent de la mode masculine.

Deux chiffres clefs :

·         Les hommes de moins de trente ans achètent tout autant que les femmes. Qui plus est, ils consacreraient le même budget à leur habillement.

·         Les hommes de 25 à 29 ans consommeraient davantage que les femmes.

Par conséquent, avec toutes ces publications, les enseignes, peuvent mieux s’adapter à ce nouveau marché prometteur que constitue la gent masculine. Car parmi les nombreuses enseignes de mode existantes pour les femmes, il est difficile de se démarquer tant la concurrence est élevée.

Coté homme, la quantité de magasins restant encore correcte, tous les conseils avisés pour aider les hommes à trouver ce qu’ils aiment et recherchent sont primordiaux. En effet, il subsisterait parmi ces derniers, un nombre impressionnant d’amoureux de la mode à contenter.

Qu’est-ce que pensent les hommes de la mode ?

C’est ce que démontre l’étude effectuée par CCM Benchmark pour Chictypes,  auprès de ces CCP +.

nikePetit rappel de ce qu’est une CsP + : elle représente une catégorie socio-professionnelle de personnes qui disposent d’une pouvoir d’achat supérieur à la moyenne. Elle regroupe, en générale les chefs d’entreprises, les commerçants, les artisans mais aussi les cadres et les professions intermédiaires.

De  fait quasiment « 80% de ces hommes affirment aimer se sentir bien habillé » : 61% jugent le fait d’être bien vêtit comme très important et 17% comme plutôt important.

Les hommes prêtent donc une attention particulière à leurs apparences: les années où porter un bleu de travail ou ne disposer que de deux trois costumes pour se rendre au travail est bien loin.

Aujourd’hui, on apprécie le fait de se sentir beaux, propres et stylés dans leurs vêtements. Mais pour cela, les hommes doivent continuer de passer par la case «  shopping » : qui représente toujours le mauvais côté de la chose.

47% des hommes déclarent ne pas du tout aimer faire du shopping. Mais tant pis pour le fardeau, même si 1 homme sur 2 n’aime pas se rendre particulièrement dans les magasins, ce n’est pas pour autant qu’ils délèguent la tâche à quelqu’un d’autre.tommy hilfiger

Parmi ceux qui disent ne pas aimer faire du shopping, la grande la majorité déclarent porter des vêtements qu’ils ont eux-mêmes achetés.

C’est ici, un point important que les enseignes se doivent de travailler, afin de rendre l’expérience de l’achat plus supportable pour ces Messieurs.

Size factory, expert en vêtements de grande taille pour hommes, a par exemple conçu des magasins avec de larges rayons afin de fluidifier la circulation à l’intérieur. La marque  a augmenté sa présence dans les secteurs clefs (ouverture des boutiques à Nantes, Lyon et Lille en deux ans) pour offrir ses produits à tous les hommes de France.

Le jean, vêtement masculin le plus acheté, est ici présent de la taille 3 xl au 8 xl pour que chacun puisse disposer du meilleur choix possible.

magasin size factory nantes

Mais là où la marque a marqué des points, c’est  en facilitant et en répondant à la demande des clients masculins : c’est proposant ses collections à vendre sur sa boutique en ligne.

Pour tous ceux qui repoussent leur venue dans les magasins à cause du monde ( 47% des interrogés ont effectivement pointé du doigt ce défaut), c’est une très bonne alternative. Toute aussi adéquate pour ceux qui  déclarent ne pas trouver ce qu’ils recherchent dans les magasins traditionnels (48%), pour ceux  qui trouvent les prix trop élevés (37% ) et pour les 19% qui ne trouvent  pas les horaires d’ouverture à leur goût.

Ce qu’il faut respecter sur le marché du vestimentaire masculin

Mais attention, la vente  en ligne est à prendre au sérieux. Les hommes étant de plus en plus exigeants, les enseignes doivent pouvoir offrir un service de qualité.

Ceux qu’ils doivent convaincre, ce sont les hommes qui

·         sont souvent déçus par les produits à leur arrivée,

·         perdent du temps pour trouver ce qu’ils recherchent,

·         sont perdus par la logistique,

En indiquant clairement et précisément les descriptions des vêtements vendus (matières, longueurs) et en donnant des références pour les tailles, l’internaute pourra mieux se repérer.

jean grande taille

Size Factory, par exemple, octroie des retours et échanges jusqu’à 90jours après l’achat sur sa boutique en ligne.

En conclusion, les hommes ressembleraient bien plus aux femmes : tout consommateur, ils désirent que l’offre soit en accord avec leurs besoins et leurs envies (costumes élégants, jeans à la mode, chemises traditionnelles…).

Ils sont attentifs à leurs futures acquisitions en préparant leurs achats sur internet, ils apprécient d’être conseillés de manière intelligente et sont fidèles aux marques qu’ils aiment.

Ce qui différencie réellement les deux marchés, c’est le sportwear, la technicité et la mobilité qui sont bien plus marqués dans la mode masculine.

Speak Your Mind

*