Fauchon réinvente la gastronomie de luxe

BULLE_FAUCHON

Au fil des années, nous avons pu constater que certaines pratiques, certains agissement sont passés du marginal au populaire.

D’une ouverture restreinte à une passage plus ouvert, tout en conservant sa qualité. C’est le cas de l’accès à Internet par exemple. A ses débuts, il était impensable de se dire que 10 à 15 ans plus tard, 3 foyers sur 4  en seraient équipés du Web. Qu’il existerait tout une économie qui se base uniquement sur son existence.

Aujourd’hui, nous nous connectons quotidiennement, quasiment de manière machinale, à la plus grande toile existante, sans repenser aux forfaits limités à quelques heures par semaine, qui nous étaient accordés au commencement.

Manger succulent est devenu à la mode

Il en va de même pour un autre secteur qui est en pleine expansion  (et qui a également profité du développement du web): il s’agit de la gastronomie de luxe.

le luxe

Entre les années 60 et 90, elle s’est fortement popularisée, porté par un tourisme impressionnant.

En Europe, la France et l’Italie sont en tête de cette exploitation suivie de près par l’Espagne et le Portugal. Dans le reste du monde, la cuisine japonaise, libanaise et thaïlandaise ne sont pas à la peine.

FAUCHONDans notre pays, plus particulièrement, nous avons vite relié l’agro-tourisme comme vecteur de la gastronomie de luxe pour diverses raisons.

Quand on observe le comportement des consommateurs en vacances : nous nous apercevons que les gens sont de plus en plus à la recherche de sensations fortes, ils ont envie de découvrir de nouvelles saveurs, vivre différemment : que le seul  le secteur des biens et services est en mesure de contenter. En voulant être à la mode, constater du spectaculaire, la créativité et les particularités : la gastronomie semble être l’idéal pilier pour répondre à ces envies et arriver à marquer les esprits.

Après l’acceptation du fordisme qui nous a longuement enfermé dans une habitude de standardisation des produits afin d’octroyer une baisse des prix générale, il semblerait que l’époque que nous vivons en 2014, soit plus ouverte à la variété, la nouveauté, à la personnalisation de la consommation.

De plus, toutes les enquêtes s’accordent à démontrer que dans la majorité des pays riches : la population (toutes classes confondues, bien que certaines soient plus représentées que d’autres) : la demande s’effectue de plus en plus sous l’impulsion du désir que dans une logique du besoin.

La gastronomie de luxe française

Et pour ce faire, rien de mieux que de déguster des mets délicieux, frais et gouteux.

Lorsque que l’on regarde derrière nous on distinguait dans la gastronomie de luxe une tradition prenante à se baser sur le patrimoine, un savoir-faire à suivre et perpétrer mais plutôt comme trésor de créativité dans la conception des plats et produits.

Les anciennes recettes sont toujours d’actualité néanmoins réévaluées avec un soupçon de sophistication et les nouveautés créatives sont éminemment inspirées et réalisées par des grands cuisiniers du passé.

De fait, bien que l’hyper croissance qu’a connu le luxe et précisément la gastronomie de luxe, ces dernières années tend à se réguler les marques françaises demeurent en tête du marché mondial.

Fauchon,  fait partie de ces maisons de luxe qui prospèrent.

Entre 2009  et 2010, l’entreprise affichait une croissance de 10 % avec un CA de 145 millions d’euros. Toujours dans l’optique d’améliorer son service et d’agrandir son accessibilité, Il  y a quelques temps, l’enseigne accélérait son développement en s’exportant au Moyen orient.

L’épicerie de luxe  pouvait se vanter d’avoir bien passée la crise financière, notamment avec les ventes en ligne qui s’inscrit dans 18% de ses ventes totales.

RoomSaveurs travaille avec Fauchon

De surcroit, il faut dire que l’entreprise a su s’élargir en signant des partenariats forts intéressants.

Celui dont nous désirons vous parler aujourd’hui s’inscrit  dans l’ère du temps car il permet de relier : le luxe, les consommateurs avertis, le web et une bonne santé. Il s’agit en effet du traiteur RoomSaveurs, qui grâce à un partenariat avec l’entreprise, livre des plateaux repas conçus par la marque.

De la sorte, les employés et les particuliers sont en mesure de profiter du luxe et de la sophistication des produits, sans à avoir à se déplacer.

FAUCHON

Dans toute la région parisienne, le client peut se connecter sur le site de roomsaveurs.fr et passer une commande ; mais pour plus de choix, il sera conseillé de faire votre commande la veille pour le lendemain.

Parmi les collections proposées par le traiteur en ligne, Fauchon tient une grande part. La gamme Exception vous fera voyager au rythme des saveurs d’antan retravaillées. Dans les menus Grands Crus, les noix de saint – jacques, au vin du Jura proviennent, par exemple, directement du port de Boulogne sur mer, pour plus de fraicheur.

Les desserts sont concoctés avec autant de finesse que ceux vendus en boutique. Le carré chocolat, gianduja, la tarte tatin, tout comme le mont blanc fauchon, vous raviront les papilles.

Pour les Franciliens, nul besoin d’aller en voyage, quand ils peuvent se faire livrer des coffret repas aussi complets, équilibrés que ceux de RoomSaveurs.

Speak Your Mind

*