Enquête sur les hommes et leurs sous-vêtements

De nombreuses études ont été réalisées sur le marché des sous-vêtements homme et particulièrement sur ce qu’ils préfèrent porter. Voici un résumé point par point sur l’attitude des hommes concernant l’achat de leurs sous-vêtements.

sous-vêtement-homme-slip-bleu

Que recherchent les hommes sur le web ?

Après avoir analysé pendant 2 ans le trafic web sur les sous-vêtements homme en Europe, sur une période de deux ans, Twenga a constaté les points suivants sur les recherches des Français :

  • sans grande surprise le boxer et le slip homme restent les préférés des sous-vêtements homme, avec un total au niveau du trafic de 59,50% ;
  • en revanche grand étonnement, le string homme devient de plus en plus populaire auprès de la gente masculine. Le trafic pour le string homme représente 17% et arrive en 3eme position !
  • Shorty, tanga et caleçon long sont les derniers du classement avec un trafic inférieur à 6%.

Que portent nos amis les européens ?

En plus d’analyser les préférences des Français, l’enquête a également observé les comportements dans 7 autres pays européens : Royaume-Unis, Allemagne, Italie, Espagne, Suède, Pologne et Pays-Bas.

Loin devant, le boxer homme arrive en tête dans la majorité des pays où il emporte un large succès. Autre préférence le tanga chez nos amis les Espagnols et le slip homme chez les Italiens.

boxer_homme

Le boxer homme a toujours autant de succès

Les Polonais, les Suédois, les Anglais et les Hollandais qui vivent dans les pays les plus froids, préfèrent le caleçon long qui les aide à se réchauffer en hiver.

Et pour le string homme ? Et bien même nos compatriotes européens ont succombé au string puisqu’il arrive au top 3 de chaque pays, excepté le Royaume-Unis et l’Espagne. Malgré la chaleur les espagnols ne sont pas prêts à porter des strings et donc à laisser leurs fesses à l’air.

Le succès du string est également constaté côté trafic puisque entre 2012 et 2013 celui-ci a augmenté de 6%. Le string devient donc de plus en plus populaire auprès des hommes.

string_homme

Le succès inattendu du string homme

Quel européen prend le plus de risque en matière de sous-vêtement homme ?

Sexy ou pas, le string, le slip ouvert, le c-string ou encore le mini-string sont considéré comme des sous-vêtements homme peut commun, osé et surtout « casse-gueule».

Au top du classement des sous-vêtements homme dit « casse-gueule», on trouve la Pologne et les Pays-Bas, qui malgré les températures basses de leur pays ne les empêchent pas de montrer leurs fesses. Plus étonnant, la France arrive en troisième position de ce classement, ce qui fait des français l’un des pays les plus sexy s’agissant le port de sous-vêtement homme « risqué».

En revanche, le Royaume-Uni, la Suède et l’Espagne sont les moins audacieux puisqu’ils sont les derniers du classement.

Combien pèse le marché des sous-vêtements homme ?

D’après une étude menée en amont du Salon International de la Lingerie, 22.270 millions, c’est le chiffre étourdissant de pièces qui ont été vendues au printemps 2012 soit une valeur de 121 547 millions d’euros rien que sur le marché français. Sur le marché des sous-vêtements homme/femme, celui des sous-vêtements masculin pèse à lui seul 35% de la valeur total. Il est inutile de rappeler que le boxer homme est le modèle le plus plébiscité, avec 67% des ventes au total.

Combien dépensent-ils dans l’achat de leurs sous-vêtements ?

Ils sont 42,8% sur l’année 2013 à avoir acheté au moins un article de sous-vêtements homme et à avoir dépensés en moyenne 33€60 par an, pour 5 articles achetés, ce qui nous donne un prix moyen de 6€ l’article.

Avec une fréquence d’achats de 1.9 fois dans l’année à raison de 2.9 articles à chaque fois, les hommes restent encore nombreux à déléguer à leur femme l’achat de leur sous-vêtement, puisqu’ils sont encore 55% en 2013 à acheter eux même leurs sous-vêtements contre 53% en 2012.

Quelles sont leurs habitudes de consommation ?

Les hommes n’achètent pas leur lingerie de la même façon que les femmes, puisqu’ils y portent moins d’attention et préfèrent acheter en lot et dans les Grandes et Moyennes Surfaces (GMS). Mais internet semble de plus en plus avoir du succès auprès d’eux puisque il leur permet d’acheter directement depuis chez eux leurs sous-vêtements homme sans avoir à se déplacer et ainsi éviter le shopping qu’ils n’apprécient pas tous.

Les hommes préfèrent l'achat par lot

Les hommes préfèrent l’achat par lot

Comme vu dans l’enquête des sous-vêtements homme en Europe, les français dans leurs habitudes de consommation, prennent de plus en plus en compte l’aspect séduction au moment de l’achat.

Face au succès du marché des sous-vêtements homme, les marques sont de plus en plus nombreuses à proposer une collection homme afin d’attirer une clientèle jeune qui aime soigner son look et qui n’hésite pas à dépenser des sommes importantes, des budgets d’ailleurs qui se rapproche de ceux des femmes. Ainsi on a vu naître récemment les marques Aubade Homme ou encore Implicite Homme qui ont été créées pour répondre à une demande de plus en plus présente de la part des hommes et des femmes qui aiment choisir pour leur homme, leur sous-vêtement.

Speak Your Mind

*