Devenir propriétaire de sa résidence

propriete_privee

Un jour arrive le moment où l’envie de devenir propriétaire se fait sentir. Sobre, prenante, ou se figurant être l’accomplissement d’une vie, on a tous nos raisons de vouloir devenir propriétaire.

Mais selon un sondage effectué par l’Ifop,  Institut français d’opinion publique, publié en 2014, l’accessibilité à la propriété semble se complexifiée  en France.

Qu’en est-il réellement de l’accès à la propriété ?

 

Résumé de la situation

A juste titre,  8 français sur 10 jugent le fait de devenir propriétaire « difficile » (23%) dans leur propre commune. A dire vrai, 54% ont même déclaré la chose « très difficile ». Au total, ils sont 77% à comparer cette acte à un vrai parcours du combattant.

Seuls 23% considèrent le fait de devenir propriétaire « facile » ou « très facile ».

fiscalitePour aider cette étape importante à se réaliser, à laquelle beaucoup aspirent, les sondés désirent la mise en place de plusieurs mesures. Voici les principales citées:

43% d’entre eux voudraient que leur commune baisse la fiscalité locale,
31% d’entre eux souhaiterait qu’il y ait plus de logements adaptés (pour les personnes âgés et pour les jeunes),
27% d’entre eux voudraient des logements plus économiques,
20% d’entre eux voudraient une modération de niveau des loyers.

Qui est propriétaire aujourd’hui ?

C’est à l’Observatoire AVendreALouer/OpinionWay que nous devons les caractéristiques type du propriétaire en 2013.

A savoir d’abord, que l’âge moyen qu’aurait un Français pour effectuer son  premier achat est de 31ans.

Plus précisément : Il semblerait que la moyenne d’âge des propriétaires se situe aux alentours de 50 ans,  52 ans exactement.

Pour leur part, les 35-49ans constituent la deuxième catégorie la plus grande à être propriétaire à hauteur de 30%, juste devant les 25-34ans qui n’obtiennent que 10% des résultats.

Bien que l’envie puisse être singulière ou émaner d’un désir personnel, les acquisitions se font 70% des cas en couple. Pour y parvenir ils sont, plus de 3 Français sur 4 à  avoir recours à un prêt immobilier qui dure en général 15 ans et plus.

Comment devenir propriétaire ?

 

Démarches à suivre

difficulte

Malgré les encombres, ils sont nombreux à se lancer dans l’aventure. En 2013, ils étaient 62% à se déclarer propriétaires.

Alors comment parvenir à ses fins ? Nous retraçons pour vous les étapes importantes à ne pas négliger car c’est un engagement qui n’est pas sans conséquence.

Premièrement attendez- vous à  faire des visites! La première, comme 79% de jeunes (25-34ans) qui usent d’un prêt immobilier pour accéder à la propriété, vous la ferez chez votre banquier. Vous établirez avec lui un plan de financement qui vous permettra d’avoir vue sur la somme dont vous disposerez pour acheter. Pour obtenir la meilleure offre, n’hésitez pas à comparer toutes les offres de banques différentes. Votre prêt sera délivré, une fois votre passage chez le notaire.

Dans votre estimation de couts :

  • n’oubliez pas qu’il faut ajouter au prix du logement, les frais de notaire (3% pour du neuf et 7% pour de l’ancien),
  • n’oubliez  pas d’estimer les travaux,
  • n’oubliez  pas la taxe foncière.

Des aides peuvent exister, notamment si vous achetez du neuf ou selon votre âge. Dans les agences départementales d’information pour le logement, vous obtiendrez toutes les informations nécessaires.

Bien repérer et choisir son bien

proprietaire maisonNe soyez pas fermé ! Ainsi, il ne faut pas que vous arrêtiez votre choix aux agences, ouvrez-vous aux annonces de particuliers. Il faut le voir comme cela : en passant par un particulier, vous ferez des  économies d’argent et en passant par une agence vous gagnerez du temps.

En clair, pour choisir son logement, il faut être minutieux. Ne laissez rien passer !

On parle souvent  de coups de cœurs dans la prise de décision. Mais ce coup de cœur ne doit pas se faire sur n’importe quel bien.

Pour information, sachez que dans l’ordre de préférence, les Français questionnés jugent l’emplacement (49%) et son prix (44%). « déterminant » pour leur choix. Arrivent ensuite la quantité de pièces (20%), la superficie (18%). A cette effet, la mesure professionnelle de la superficie doit vous être fournit.  En fin de classement il y a la commodité du bien  (13%) : les certificats techniques (évaluent les termites, les risques naturels, le plomb, etc.) que vous pressente le vendeur, vous aideront à en savoir davantage.

Profiter de son logement

Ca y’est, vous l’avez trouvé ! Au début, vous avez fait une promesse de vente. Celle-ci sert souvent de négociation pour le prix et à établir les conditions de vente. Sont spécifiées dessus des mentions obligatoires telles que l’identité de l’acheteur et du vendeur.

A la suite de cela, est venu le moment de la signature de l’acte de vente définitif qui se fait devant un notaire. Celui-ci veille au bon déroulement de la procédure finale. C’est l’instant crucial !Vous êtes depuis enfin l’heureux propriétaire d’un bien immobilier.

file0001946835068

Les formalités pour un déménagement/emménagement 

Il ne vous reste plus qu’à effectuer votre déménagement en garnissant votre nouvelle demeure de vos affaires personnelles.

Plusieurs semaines avant de déménager, les choses qu’il ne faut vraiment pas oublier de faire sont :

  • prévenir son propriétaire de son déménagement et la Caf (qui peut vous allouer une prime pour le déménagement),
  • penser à assurer votre nouveau logement,
  • prendre contact avec les écoles, si vous avez des enfants pour connaitre les disponibilités,
  • et prendre de l’avance sur tous l’aspect technique avec notamment le gaz, l’électricité, l’installation de la téléphonie et d’internet.

 

Quand vous avez emménagé : n’oubliez pas d’effectuer les changements d’adresse pour la carte grise du véhicule (délai d’un mois) et de vous inscrire sur les listes électorales.

En large, notifier votre changement d’adresse à l’assurance maladie, à celle de votre automobile, les impôts, la CAF et la compagnie d’assurance habitation.

Ma résidence 

On ne le sait : arriver dans un nouveau quartier ou une nouvelle ville n’est pas toujours simple. Il faut trouver ses repères, identifier les nouveaux commerces qui vous seront utiles au quotidien.

Pour y arriver, rien de tel que de jouer au touriste. Réservez certains jours à la découverte de la boulangerie, des supermarchés, de la pharmacie, de votre parcours pour vous rendre au travail ou les écoles. Evitez  la voiture, marcher est idéal pour prendre ses marques et garder en mémoire des points de repères.

En ce qui concerne, les nouvelles connaissances : utilisez le réseau social de Ma résidence pour vous en faire. Celui-ci est gratuit  et spécialement dédié aux voisins. Vous pourrez, par exemple,  communiquer sur votre arrivée dans l’immeuble en postant une petite annonce. En voilà une  manière inédite d’apprendre à connaitre ses nouveaux voisins.

ma-residence.fr

Sources : Sondage Ifop réalisé pour le courtier en prêts immobilier Immoprêt et sondage de l’Observatoire AVendreALouer/OpinionWay, portait 2013 des propriétaires en France.

Speak Your Mind

*