Comment bien choisir sa téléassistance ?

 

 

Afin de leur garantir plus de sécurité et d’autonomie au quotidien, le service de téléalarme ou de téléassistance s’avère être très utile pour les personnes du troisième âge. Il s’agit en effet d’une solution très pratique pour surveiller à distance vos proches. Cependant, il convient de bien faire son choix si l’on souhaite profiter des meilleurs services.

Les diverses solutions de téléalarme

Pour les personnes du troisième âge ou handicapées, la téléalarme est une excellente alternative qui permet de vivre en toute sérénité et avec plus d’autonomie. Elle donne la possibilité à leurs proches de garder un oeil sur eux où qu’ils se trouvent et à n’importe quel moment. Cette solution se révèle aussi être très utile pour ces premiers, car ils peuvent vaguer à d’autres occupations tout en ayant la garantie de veiller en permanence sur les membres de leur famille ou sur leurs parents.

Afin de vous aider à mieux faire votre choix, vous devez savoir qu’il s’agit d’une prestation assurée par des services médicaux d’urgence, des prestataires privés ou des associations. Dans un premier temps, vous aurez le choix entre la téléassistance médicalisée, mobile ou à domicile. Le dernier cas consiste à mettre à la disposition de la personne concernée un émetteur et un transmetteur. Si cette dernière rencontre un souci, il lui suffit d’appuyer sur le bouton d’alerte.

L’équipement est relié à un PC de sécurité. Pour ce qui est de la solution mobile, elle concerne l’installation des capteurs de mouvement. Une alarme se met en marche en cas de danger. Si la personne concernée se situe à l’extérieur du domicile, un GMS ou un GPS permettra de le localiser. Vous pouvez aussi privilégier la solution médicalisée, pour offrir à la personne assistée des soins d’urgence en cas de chute ou de maladie. Il ne faut pas perdre de vue que certains équipements sont dotés de caméra audiovisuelle et de détecteur de chutes.

Bien choisir sa formule

Pour jouir d’un service de qualité, il convient de bien choisir son prestataire disposant d’un agrément qualité de l’Agence nationale des services à la personne. Privilégiez également la formule qui n’exige pas une durée minimale d’engagement. Cela vous permettra d’annuler votre contrat à tout moment si vous n’êtes plus satisfait de l’offre ou si l’état de santé de la personne assistée s’améliore.

N’hésitez pas à vous renseigner sur la fréquence de vérification du matériel, car le prestataire est tenu de contrôler régulièrement à distance l’état de fonctionnement de ses équipements. Le contrôle doit en moyenne être réalisé tous les 3 jours. Observez aussi attentivement le contrat, notamment le délai d’intervention d’un technicien si jamais un problème technique lié à l’installation survient. Assurez-vous également que les appareils sont appropriés aux personnes âgées.

 

Speak Your Mind

*