Choisir son spécialiste

Choisir son médecin lorsqu’on déménage n’est jamais chose facile. Cela prend du temps et peut être compliqué dès lors qu’on se trouve dans une grande ville. Les médecins sont plus nombreux et l’on a souvent plus de mauvaises surprises.

Chirurgien en pleine opération

Le premier filtre

Les conseils de votre ancien médecin

Pour éviter ce genre de problèmes, nous avons répertorié quelques solutions intéressantes. Dans un premier temps pensez à demander conseil à votre ancien médecin traitant. Si vous l’aviez choisi c’est qu’il vous convenait et qu’il pratiquait efficacement. Il aura peut-être un compère dans la ville où vous vous déplacez. On conseille rarement une personne en qui on a pas confiance ou qui figure être incompétente. Cela prévaut dans toutes les professions, la médecine ne fait pas exception à la règle. Vous aurez donc peut-être une première option.

Les Bons Choix Santé

Pour la suite, il existe plusieurs solutions pour déterminer quel est le meilleur médecin des alentours. Pour ce faire il faut en savoir un peu plus sur le médecin lui-même. Cette étape est importante. Si vous n’avez pas eu de conseils de la part de votre ancien médecin traitant ou spécialiste, il faut récupérer des avis ailleurs. Le web est un excellent compromis. Les anciens patients et les forums font généralement bon ménages et il est assez simple d’obtenir de nombreuses informations sur les médecins. Certaines plate-formes se sont même spécialisées dans la récolte d’avis d’anciens patients sur les médecins et la qualité de leurs prestations.

Les-Bons-Choix-Santé.fr par exemple, est sans doute l’une des bases les plus importantes. Le site répertorie la quasi totalité des médecins français et propose, pour la plupart, des avis d’anciens patients. Parfois glorieux, parfois assassins, les avis sur les professionnels de santé ne laissent que très peu de place aux doutes sur la qualité des consultations des médecins. Les forums et les sites du genre des Bons Choix Santé sont donc une excellente alternative et permettent de faire un premier filtre dans la liste des médecins

Un second avis médical provenant d’un autre médecin

Ensuite d’après l’avis du médecin Maurice Soustiel, fondateur de SOmedical.com, un second avis médical peut être important et vous sauvez la vie. Tous les médecins ne sont pas égaux et il faut souvent avoir plusieurs retours pour être certain de la qualité des prestations du médecin consulté.

Par exemple, note une enquête de Capital, fin 2013, une normande de 35 ans se voit diagnostiquer un cancer du sein. L’opération est prévue en septembre 2014. Doté d’un billet SNCF, la patiente se rend en Ile-de-France afin d’obtenir un second avis médical. Celui de Marc Spielmann, un expert en cancérologie. Le déplacement et le honoraires lui coûte une petite fortune mais le médecin lui sauve la vie.

Votre tumeur est de type triple négatif à développement rapide, il faut la faire enlever au plus vite.

– Docteur Marc Spielmann

Si la normande d’origine avait attendu septembre, ses chances de survie auraient été considérablement diminuées. Cette anecdote révèle l’importance du médecin dans le processus de guérison. On en arrive donc à la seconde étape de sélection. Une fois que vous avez fait une première visite chez le médecin recommandé par la communauté web, n’hésitez pas à consulter le second sur votre liste ou à passer par SOmedical.com. Cette plate-forme, qui a récemment participé au classement des meilleurs médecins français, propose aux patients de les orienter vers le meilleur spécialiste de la région.

Le site rappelle une étude publié dans The American Journal of Medicine présentant les statistiques sur les consultations médicales. En effet 34% des seconds avis médicaux présentent une erreur dans le diagnostic initial. Comme on l’a vu, cette erreur peut être fatale. Ainsi, une fois que vous avez fait une première visite chez le médecin sélectionné grâce aux avis, rendez-vous sur SOmedical ou chez le second médecin de votre liste afin d’avoir un second avis médical. Aujourd’hui, près du tiers des consultations posent problèmes (opérations inutiles, diagnostic erroné, erreur dans le dossier médical etc.).

Vérifier la qualité des établissements

Une fois que le second avis médical confirme ou infirme le diagnostic initial, il y a plusieurs issues. Si le problème est bénin et se résous simplement avec quelques antibiotiques, la question est réglée. En revanche, si l’opération est réellement nécessaire, il faut s’attacher à plusieurs informations afin de définir l’établissement dans lequel vous allez être opéré.

  • Trouvez un hôpital dont le type d’opération concerné est la spécialité.
  • Le médecin responsable de l’opération est-il renommé ?
  • Quel est le niveau d’étude des infirmières et combien de patients ont-elles en charge (cf.étude) ?
  • L’hôpital dispose-t-il d’un matériel de pointe ? Le personnel est-il formé à l’utilisation du matériel ?

L’ensemble de ces informations sont disponibles auprès des hôpitaux. Il vous faudra cependant prendre du temps pour récupérer toutes les informations. Une fois que vous avez tout traité, vous pouvez alors choisir l’hôpital le plus apte à vous recevoir. A noter que les robots ne servent à rien si le médecin ou spécialiste est mauvais. Il faut donc mettre l’accent sur la qualité et la renommée du médecin dans sa spécialité !

Si l’intervenant est mauvais, il reste mauvais avec la machine !

– David Douglass, ancien employé d’Intuitive Surgical, leader sur le marché des robots médicaux

Speak Your Mind

*