Bien manger, c’est la santé !

short-courses-nutrition2

La vie sociale, l’activité sportive et l’alimentation équilibrée. Vous vous demandez peut être ce qu’on en commun ces trois éléments. Eh bien pour tous ceux qui ne sauraient pas encore, il s’agit de trois activités qui sont nécessaires à un vieillissement optimal pour l’être humain.

Aujourd’hui nous nous intéresserons particulièrement au dernier critère  : l’alimentation. Diverses études ont en effet, mises en avant le lien indéfectible entre une bonne santé et l’alimentation pour les personnes qui commencent à prendre de l’âge.

Cette dernière est clairement en mesure d’influer sur la qualité de vieillissement et donc sur la durée de la vie.

Vous ne parvenez toujours pas à comprendre ce qu’il y a de si important dans la nutrition ? Nous vous expliquons.

Vieillir n’est pas chose qui apparait du jour au lendemain.

Le processus de vieillissement n’est pas identique d’un être humain à l’autre. Certains auront l’air d’être plus âgés alors qu’ils n’ont que 55ans et d’autres, à 65 ans, se verront profiter d’une forme olympique.

Alors il n’est jamais trop tôt pour mieux manger.

AH2014_FLO_Festif2_HD

Pourquoi la nutrition joue un rôle essentiel ?

Les experts distinguent en réalité deux types de vieillissement : celui qui est génétique et primaire et celui que l’on crée au fil des années, par nous-même.

Celui-ci est perpétré par notre mode de vie, qui comprend l’activité physique, l’activité intellectuelle et l’alimentation. Autrefois nous pensions que ces deux processus étaient conditionnés uniquement par l’âge, alors que pas toujours.

Une bonne nutrition pourra vous apporter et agir contre :

  • La dénutrition et la malnutrition qui engendrent des carences en vitamines (en particulier D, B, C, E), en minéraux (calcium, zinc, sélénium) en énergie et en protéines.
  • La glycation non enzymatique des protéines qui « est un des facteurs de vieillissement accéléré des tissus »,
  • La fabrication de radicaux libres qui est une des sources du vieillissement tissulaire, précisément en ce qui concerne la survenue des rides de la peau.

 

Et même si les troubles de l’appétit, la diminution de la masse osseuse, des hormones de croissance et quelques autres effets, sont des conséquences physiologiques indéniables, il est toujours possible d’adapter son alimentation en fonction.

D’où l’importance de porter une attention particulière à son alimentation : elle est le rempart à de nombreuses déficiences. A l’heure où la durée de vie ne cesse de s’allonger, vous n’avez pas envie d’en profiter le plus longtemps possible, en maintenant en formPause déjeuner bleue votre mobilité, des capacités fonctionnelles actives pour ralentir le processus de vieillissement ?

Comment faire pour mieux manger ?

En ayant une alimentation variée et équilibrée sur le long, vous avez moins de chance de souffrir de dénutrition (insuffisance d’apports nutritionnels qui provoquent des pathologies).

Car mieux manger n’est pas une affaire toujours aisée lorsque l’on s’y met. Nous revenons avec vous sur certaines bases à appliquer.

D’abord il est primordial de faire trois à quatre repas par jour. Le goûter n’étant pas obligatoire, il est cependant indispensable de ne sauter aucun repas. Bien vieillir n’implique pas la réduction des repas mais l’équilibre.

Tout comme il vous parait évident de faire trois repas/jour, il est aussi nécessaire de cesser le grignotage entre les repas. Surtout si celui-ci est pauvre en nutriment et riche en graisses saturées ou sucres ajoutés.

Pour cela, une des technique qui fonctionne le mieux et qui est recommandée, consiste à faire des repas complets.

AH2014_Pleine_Nature_P4_Porc_marine_640x320_BD

  • Il vous faut donc diversifier les aliments. En sachant qu’un aliment à lui seul ne pas répondre à tous les besoins en une fois, c’est ici un jeu d’équilibre et de variété qu’il faut mettre en place.

 

Groupes d’aliments Fréquence
Fruits et légumes A volonté au moins deux fois par jour dans ses diverses formes.
Produits laitiers et lait Un à chaque repas
Viandes/Poissons/Œufs Minimum d’une fois par repas
Féculents Quantité variable (selon envie et sport) à consommer lors de chaque repas
Matières grasses Varier la provenance mais à consommer à chaque repas avec modération

 

Lorsque l’on prend de l’âge on constate que les déficits se situent au niveau des vitamines B qui ne sont présentes que dans les produits animaux, la vitamine C qui afflue dans les fruits et légumes et particulièrement le sélénium que l’on retrouve dans les produits laitiers.

  • S’abreuver de manière suffisante, ce qui signifie entre 1 et 1.5 litre par jour, même si la sensation de soif se fait de moins dense en fonction de l’âge.
  • Continuer de se faire plaisir en mangeant de « bon produit » avec modération. Elle vous permettra de maintenir à flot votre envie de manger, dans le temps.

LOGO_ROOM_SAVEUR_QUADRIE_NEGATIF

Vous l’aurez compris, bien manger est une affaire de tous les jours. Il ne faut pas la négliger. Désormais à l’heure déjeuner, lorsque vous aurez envie de vous faire un fast-food, puis, encore un et encore un, préférez des plats cuisinés et frais. Les boulangeries, les restaurants et services de traiteurs sont là pour vous apporter de la variété. RoomSaveurs particulièrement participe activement à vous maintenir en forme avec ses plateaux repas équilibrés et bien proportionnés. Vous pouvez d’ailleurs être livrés au travail. Profitez-En !

Speak Your Mind

*