Le café, un univers très vaste avec de nombreuses ramifications

Le café est un produit qui réunit des peuples du monde entier. Cultivé en Amérique latine, en Afrique et en Amérique du sud, dans sa grande majorité, il s’exporte en Europe et même en Asie. Rares sont les religions qui s’opposent à ce que leurs disciples consomment du café. Par contre, selon les régions et les traditions, on ne consomme pas le même café : les variétés sont différentes, mais surtout les conditionnements et les modes de préparation.

Deux principales variétés de café

Il existe deux sortes différentes de plants de café. La plus connue est de loin la variété arabica, qui est également celle que l’on consomme le plus dans le monde. Originaire initialement de l’Ethiopie, ce plant de café s’est exporté progressivement et est désormais également cultivé en Amérique du sud, ainsi que dans d’autres pays d’Afrique comme par exemple le Kenya.

La seconde variété, un peu plus confidentielle, est le robusta, qui ne représente qu’une petite partie des cultures et de la consommation mondiale. Ses principales zones de culture sont l’Afrique et l’Asie. Contrairement à ce que pourrait laisser penser son nom, le robusta est plus sensible aux variations climatiques que l’arabica. Une autre différence entre les deux variétés, c’est que le robusta contient bien plus de caféine que l’arabica.

Des cafés préparés différemment

Selon les régions, mais aussi les époques et les tendances, la façon de préparer le café varie, et avec elle la forme sous laquelle est vendu le produit. Ainsi, le mode le plus ancien de préparation du café est de verser de l’eau chaude directement sur la mouture. Cette pratique a subsisté, notamment avec la persistance des cafetières à piston. Si autrefois les consommateurs achetaient leur café en grains et se servaient de leur propre moulin à café pour le moudre, aujourd’hui la plupart des foyers achètent directement leur café moulu.

Le-cafe

Un autre mode de préparation du café, que l’on retrouve dans divers pays du monde, est la dépression. Le principe est basé sur deux chambres situées l’une au-dessus de l’autre. Généralement le café est placé dans la chambre du haut et l’eau dans celle du bas. On fait chauffer le tout et l’eau sous l’effet de la pression monte dans la chambre où se trouve le café. C’est le système sur lequel sont fondées les cafetières orientales ou encore les cafetières italiennes. Là encore la mouture du café peut se faire chez les consommateurs ou en amont de la chaîne de distribution.

La grande tendance en Europe et plus généralement en Occident, est actuellement au café expresso, que l’on trouve désormais aussi bien chez les particuliers que dans les établissements de restauration. Pour ce type de café, c’est le principe de la percolation qui est utilisé. La plupart des machines destinées au grand public s’alimentent avec des dosettes souples ou rigides, parmi lesquelles les plus connues sont les capsules Nespresso dont les mérites sont vantés aux consommateurs par un charmant acteur américain.

Toutefois, des machines à café plus haut de gamme pour les particuliers, ou destinées aux professionnels, intègrent parfois un broyeur qui permet donc de remplir son réservoir avec des grains de café. L’avantage affiché de ces derniers systèmes étant de préserver jusqu’au dernier moment le maximum d’arômes concentré dans le grain de café, puisqu’après le broyage et la mouture ces arômes ont tendance à rapidement disparaître dans la nature. Si vous avez envie de savourer un café dans une belle terrasse, ou si vous essayer de trouver un restaurant halal à Paris, nous vous recommandons le restaurant Les 2 Rives à Créteil, à deux pas de Paris.

3 points importants concernant l’externalisation du recrutement et des services RH

On remarque que l’externalisation gagne de plus en plus de terrain. En effet, il a été prouvé qu’aujourd’hui, plus d’une entreprise sur deux fait appel à des prestataires extérieurs pour la gestion de ses ressources humaines. Il faut savoir qu’avec le développement incessant du monde des entreprises, la gestion du personnel nécessite de plus en plus de connaissances approfondies. C’est pourquoi il s’avère nécessaire de faire appel à des experts en la matière.

Anticiper les besoins en « talents »

Il est important de préparer l’entreprise aux futures exigences du recrutement. Ainsi, pour pallier à ce qu’on appelle la pénurie de « talents », les entreprises se doivent de trouver une bonne stratégie pour rechercher les bons profils. C’est la raison pour laquelle il faut faire appel aux professionnels du recrutement. Ces derniers mèneront des études pour analyser les offres et les demandes d’emploi présentes sur le marché du travail local.

Ils analyseront par la même occasion les compétences disponibles tant sur la quantité que sur le plan géographique. Dans ce cas, si vous projetez d’embaucher prochainement, n’hésitez pas à opter pour l’externalisation recrutement. Les spécialistes du recrutement adapteront une stratégie conforme à vos besoins. En d’autres termes, c’est une stratégie innovante qui permet à l’entreprise de s’adapter à son contexte. De ce fait, il est plus judicieux de faire appel à un professionnel du recrutement pour dénicher ses futurs collaborateurs. Toutefois, il est important de préciser que les futurs employeurs devront ensuite évaluer le potentiel des candidats recrutés. Il s’agit de la faculté de ces derniers à s’adapter et à apprendre le métier en question.

Améliorer à la fois la qualité du recrutement et des profils retenus

Les entreprises qui sollicitent le service des prestataires extérieurs profitent du savoir-faire de ces derniers. Soyez sûr qu’ils feront le nécessaire pour répondre à vos besoins. Ayant de riches connaissances en la matière, ils mettront tout en œuvre pour trouver la perle rare. Suite aux études préalables effectuées, ils définiront le profil adéquat pour tel ou tel poste. Les candidats recrutés ont alors un fort degré de compatibilité avec le poste proposé.

La société n’a qu’à émettre telle ou telle demande et c’est aux experts en recrutement de rechercher et de sélectionner les profils. C’est ainsi que le recrutement au sein de l’entreprise se trouve amélioré. En ce sens, il ne faut pas hésiter à faire appel aux professionnels afin qu’ils vous aident tant dans votre démarche de recrutement que sur la gestion même du département des Ressources humaines. Cela comporte alors un certain nombre d’avantages, tant pour les candidats que pour l’entreprise.

D’autres raisons d’opter pour l’externalisation des Ressources Humaines

Avec toutes les exigences règlementaires, on peut dire que les services RH sont vraiment submergés par le travail. Les ressources humaines se retrouvent souvent confrontées à un manque de temps. Raison de plus d’externaliser ce département, ne serait-ce qu’une partie de ses tâches. À titre d’exemple, l’archivage des documents au sein du département dont les bulletins de paie, ainsi que les différents contrats et conventions. Il peut également s’agir de la mise en conformité administrative et juridique de ce service. D’autant plus, il est souvent nécessaire de laisser certaines de ses activités à des spécialistes qui maîtrisent parfaitement les savoir-faire associés. Laissez-vous donc tenter par l’assurance d’une démarche experte.

On peut dire qu’à l’heure actuelle, ce n’est plus d’un logiciel dont ce département a besoin. Mais il lui faut surtout des ressources externes afin de faire face à l’évolution constante de ce domaine. Il a alors besoin d’un véritable professionnel qui soit compétent et qui puisse accompagner ce service sur le long terme.

Le microbiote, un allié pour perdre vos kilos en trop et avoir un ventre plat

Vous avez un tour de taille qui a augmenté avec le temps ou à cause d’un laisser-aller pendant l’hiver ? Vous avez envie de venir à bout des ballonnements qui donnent l’impression d’être toujours gonflé ? Vous avez souhaité retrouver une taille plus fine, ou perdre jusqu’à 10 kg en 2 ou 3 mois d’ici la saison estivale ? Afin de venir à bout d’un ventre disgracieux, sachez que votre flore intestinale peut jouer un rôle dans l’atteint de vos objectifs minceur. Pour en savoir davantage, reportez-vous à l’article suivant.

Comment le microbiote peut-il aider à rester mince ?

Récemment, un grand nombre de recherches ont pointé que la flore intestinale pourrait influencer le métabolisme et, étonnamment, affecter votre poids. Ainsi, en fonction des micro-organismes qui composent le microbiote, celui-ci peut favoriser ou non le stockage des mauvaises graisses. En d’autres termes, un « mauvais microbiote » peut faire grossir ou être un obstacle à vos efforts pour mincir même en suivant un régime amincissant pour perdre 10 kg en 2 mois comme ici. Tandis qu’un « bon microbiote » mettra le corps dans de bonnes conditions pour perdre du poids.

Par exemple, le fait d’avoir en grande abondance un type de bactéries récemment découvert appelé Christensenellaceae dans votre intestin est associé au fait d’être mince. Alors que le fait d’en avoir est lié au surpoids. C’est ce qu’une étude réalisée par des chercheurs de l’université Cornell d’Ithaca et du King’s College de Londres, et publiée dans la une revue scientifique américaine Cell a mis en lumière. Certes, la manière exacte dont les bactéries influencent le poids n’est pas encore connue.

Mais de nombreux chercheurs soutiennent que votre microbiote joue un rôle dans le traitement des aliments et aide à déterminer la quantité de calories et de nutriments que votre corps absorbe. Certains micro-organismes, bactéries et champignons intestinaux peuvent également modifier votre sensibilité à l’insuline. Cette hormone influence le taux de glycémie, ainsi que votre corps pour qu’il brûle les graisses qu’il aurait stockées. Par ailleurs, quand elles sont présentes en trop grande quantité, certaines levures, à l’instar du Candida albicans, envoient des signaux au cerveau pour nous pousser à manger du sucre. Ce qui entraîne des pulsions et fringales.

Quelques conseils pour prendre soin de sa flore intestinale

La meilleure façon de prendre soin de votre flore intestinale afin qu’il vous aide à éliminer vos kilos superflus est de commencer par ajuster votre régime alimentaire. Il existe de nombreuses façons d’y arriver, à l’instar de cette vidéo vous présentant l’un des meilleurs régimes pour maigrir : https://youtu.be/J-x1XoYqk0Y. Sinon, voici quelques conseils pratiques qui vous seront certainement utiles :

  • Manger plus de fibres

L’une des premières choses à faire pour nourrir les micro-organismes de votre flore intestinale est de consommer davantage de fibres alimentaires, tout comme le suggèrent des chercheurs de l’université Rutgers du New Jersey et du Massachusetts Host-Microbiome Center de l’université Harvard. Cela vous permettra de les diversifier et de les amener à vous aider à maigrir.

Toutefois, il est conseillé d’éviter les aliments transformés contenant des « fibres ajoutées ». Préférez plutôt les légumes, les fruits et les céréales complètes. Visez au moins deux à trois portions de chaque produit. Un autre atout au fait d’ajouter des aliments riches en fibres alimentaires à vos repas est qu’ils sont de puissants suppresseurs d’appétit. Donc il favorise la sensation de satiété et vous aidera à manger moins. Au fil des semaines, vous verrez que cela n’en sera que bénéfique et vous aidera à perdre jusqu’à une dizaine de kilos ou un peu moins en 2 mois.

  • Bien choisir ses collations

D’après l’Étude nationale individuelle des consommations alimentaires (Inca 2) datant de 2017, plus de 40 % des Français dépassent le seuil maximal de consommation de sucre fixé par l’Organisation Mondiale de la Santé. Cela est dû à une consommation trop importante d’aliments riches en sucres ajoutés (aliments transformés, sodas, etc.).

Or, le fait de manger trop de sucre ajouté au quotidien peut avoir un impact sur la flore de l’intestin, parce qu’en agissant de cette manière on ne le nourrit pas. Les bactéries composant le microbiote ont besoin de glucides complexes pour prospérer. Comme les légumineuses et les céréales complètes. Donc, quand vous mangez trop de pâtisseries, confiseries, viennoiseries, vous affamez les microbes de votre microbiote.

  • Opter pour des aliments probiotiques

Les prébiotiques (fibres végétales) sont comme l’engrais pour votre flore intestinale, les probiotiques peuvent être considérés comme des graines. Il est donc également recommandé d’ajouter régulièrement des aliments fermentés à votre diète. La choucroute, le kimchi, le tempeh, le yaourt ou encore le miso contiennent de bonnes quantités de probiotiques.

Ce qui favorise l’équilibre de la flore intestinale et permet de maintenir la diversité de ses micro-organismes. Par ailleurs, en ce qui concerne le yaourt, cet aliment est une source de probiotiques très réputée. Une étude parue dans la revue médicale « New England Journal of Medicine » a rapporté que parmi tous les aliments étudiés, le yogourt était celui qui était le plus fortement lié à une possible perte de poids.

  • Manger de bons gras

Les bons lipides qui comprennent les acides gras essentiels oméga 3 et les acides gras mono-insaturés contribuent au bon équilibre de la flore intestinale. Tandis que les acides gras de type oméga 6 favorisent plutôt la croissance des mauvaises bactéries responsables du gain de poids et de certaines maladies. En ce sens, il vaut mieux réduire votre consommation d’aliments ou d’huiles riches en oméga 6.

Il est donc recommandé de choisir les bonnes sources de gras et si c’est nécessaire, utilisez une autre huile alimentaire. En outre, les acides gras oméga-3 et les mono-insaturés contribueront à réduire les inflammations, donnant ainsi aux micro-organismes intestinaux sains une chance de s’épanouir. Les bonnes sources de gras comprennent l’huile d’olive vierge extra, les avocats ainsi que les amandes.

  • Boire du café

Boire du café de temps en temps serait aussi conseillé pour la santé de votre microbiote. La raison serait due à l’effet laxatif du café qui indiquerait qu’il se passe quelque chose de positif dans votre tube digestif. Des scientifiques suisses ont d’ailleurs constaté que consommer trois tasses de café de Java par jour pourrait renforcer le niveau de bifidobacterium de votre intestin.

Ils avancent que ces microbes sont bénéfiques et aident à empêcher la croissance des mauvais germes dans l’intestin. Les effets bénéfiques du café seraient liés à la présence de nombreux composés phénoliques, tels que l’acide chlorogénique. Néanmoins, veillez à ne pas boire de café en quantité excessive, car cela pourrait être néfaste pour votre santé.

  • Éviter de prendre des antibiotiques en trop grande quantité

Certes, le recours aux antibiotiques est en général nécessaire dans le cadre thérapeutique. Toutefois, il est important de préciser que la plupart des antibiotiques sur ordonnance ont un large spectre d’action antimicrobien. En d’autres termes, ils ciblent sans discrimination les bons et les mauvais microbes. Des études récentes ont d’ailleurs mis en avant que leur action peut perturber votre microbiote en l’espace de trois jours.

Des scientifiques suédois ont même conclu qu’il peut s’écouler jusqu’à une durée de quatre ans pour pouvoir rétablir l’équilibre de la flore intestinale, en fonction de la toxicité de l’antibiotique utilisé. C’est pourquoi il est indispensable de demander à votre médecin quelle est l’option la plus sûre, parce que vous ne pouvez pas toujours éviter les antibiotiques. À titre d’illustration, une étude néerlandaise a démontré que l’amoxicilline n’aurait aucun effet sur la composition microbienne de l’intestin.

 

Comment réussir son déménagement sans gaspiller beaucoup d’argent ?

Certainement, déménager signifie le stress, la patience et la longue durée. Pour certains le déménagement est une source d’ennui étant donné qu’il requiert des efforts physiques et une telle bonne organisation technique. A cet effet, nombreux sont les personnes qui choisissent les services d’un déménageur professionnel.

Néanmoins, il y a d’autres qui privilégient le déménagement seuls vu qu’ils ne fassent pas confiance aux prestataires. N’oubliez pas que d’autres personnes ne dispose pas de budget adapté pour démanger à l’aide d’un professionnel. Quelque soit le type de déménagement, il vaut mieux mettre en relief une étude bien déterminée de procédures de ce projet afin qu’il s’effectue dans les bonnes conditions et en illico presto.

Appeler un spécialiste afin de réussir votre déménagement

Il est évident que la recherche d’une bonne adresse d’un déménageur professionnel n’est pas facile étant donné que vous pouvez tomber sur des arnaqueurs qui vous incitent à dépenser une fortune sans être vraiment satisfaits par l’intervention !  Si vous avez un ami qui a concrétisé son déménagement, vous pouvez prendre son avis à propos l’intervention.

déménagement paris

Sinon cherchez dans votre annuaire les cordonnées d’un service déménagement sur Paris 1 et surtout qu’il se trouve à proximité de votre habitation ou lieu de travail afin de diminuer les couts de transport.

L’essentiel consiste à demander un devis qui sera gratuit, détaillé et qui ne porte aucun engagement dans le but de préparer votre argent d’avance.

Notons à ce propos, vous pouvez traiter de nombreux devis afin de faire une étude comparative avant de prendre la décision finale. Une fois le choix est fait, appelez votre prestataire et voir avec lui les spécificités de l’intervention. N’oubliez pas surtout d’éviter le déménagement durant les vacances d’été ou la rentrée scolaire parce que les couts deviennent onéreuses considérablement. De surcroit, essayez d’avoir de garanties bien effectuées en cas d’échec ou de perte.

Comment organiser votre déménagement ?

Comme je viens de dire, si vous n’avez pas de paramètres nécessaires, il est fortement conseillé de faire appel à un déménageur recommandé afin d’éviter les mauvaises surprises. Si vous êtes un couple, vous pouvez réussir à démanger sans aucune intervention, il suffit de préparer votre déménagement parfaitement.

Pour commencer, il est conseillé de fournir des cartons de différentes fores et surtout de bonnes qualité pour ranger les objets fragiles et autres affaires. N’oubliez pas de placer des journaux au fond de chaque carton afin de ne pas les casser. Quoi de plus explicite er évident que c’est très intéressant de noter sur des check-lists les travaux importants à réaliser y parmi les matériels et les matières, notons à ce propos, les ciseaux, un cutteur, le scotche, des rubans, un chariot, une échelle, les papiers bulle, des marqueurs pour noter les spécificités de chaque carton et bien plus encore évidemment.

conseils-demenager

Autre chose très essentielle qui consiste à contacter la mairie de la nouvelle ville afin de régler les papiers administratifs pour changer l’adresse. N’oubliez pas aussi d’informer les compagnies d’Internet, d’eau et d’électricité.

Si vous ne parvenez pas à réaliser votre déménagement de Paris, essayez de contacter un déménageur professionnel, compétent et expérimenté.

Il vaut mieux préparer la somme convenable de déménagement tout en mettant en vigueur une procédure bien déterminée dans le but de préciser les couts nécessaires de votre prestation. D’ailleurs, vous pouvez trouver de nombreuses formules qui comblent vos attentes et vos exigences.

N’optez pas pour les affiches publicitaires et les prospectus parce que c’est de l’arnaque et vous pouvez dépenser une fortune ! Si vous avez un petit budget, essayez de louer un véhicule spécial de déménagement et le reste, vous pouvez le préparer par vous-même.

 

 

Banque virtuelle et coût du rachat de crédit : ces deux notions vont-elles de paire ?

Pour regrouper rapidement vos crédits, il est plus intéressant de trouver en ligne une banque pouvant répondre à vos besoins. Dans la société actuelle où les ménages sont constamment à la recherche du moindre coût, la question de trouver l’offre de rachat de crédit le moins cher reste toujours problématique. La bataille entre banque en ligne et établissement physique fait rage. Mais force est de constater que la première semble remporter la mise. Et pour cause, même si les banques physiques présentent des avantages certains, les prestataires virtuelles ont la réputation de proposer des offres plus intéressantes et plus accessibles.

Le prix : un argument de taille pour les banques en ligne

Si, comme la majorité des ménages français, vous êtes à la recherche d’une réduction significative de vos charges mensuelles, un rachat de crédit auprès des établissements digitaux est une aubaine à ne pas rater. Du fait de la gestion en ligne des contrats, ces derniers n’engagent que des frais minimes dans l’exécution de la prestation. Elles peuvent donc vous proposer des frais de dossier nul, et des TAEG moins chers sans pour autant faire une vente à perte. Et les taux qu’elles proposent peuvent se négocier en fonction de votre situation.

Courtier ou comparateur en ligne ?

Avant de souscrire un contrat de crédit, il faut trouver la bonne banque. Mais pour réussir cette démarche, il faut s’accompagner de professionnel. La question qui se pose est : entre un courtier et un comparateur en ligne, lequel choisir ? Le comparateur s’avère être un instrument très convoité. Il est pratique et vous pouvez obtenir des résultats rapidement. En plus, le comparateur en ligne est accessible à tous, il ne suffit que d’un simple clic. Actuellement, de nombreux comparateurs sont disponibles sur internet. Mais de son côté, un courtier est un professionnel avisé dans le domaine. Il se charge de mettre en relation l’emprunteur et l’établissement bancaire. Il choisira la banque la plus adaptée à la situation financière de l’emprunteur, et s’occupera de négocier du meilleur taux pour vous. L’avantage d’un courtier c’est qu’il ne se limite pas seulement aux prestataires en ligne dans ses recherches.

Comparer les offres de rachat de crédit

En tout cas, trouver le rachat de crédit le moins cher reste une démarche qui n’est pas du tout simple. Aujourd’hui, vous n’avez que l’embarras du choix en matière d’établissement financier virtuel. Faire bon usage des plateformes de comparaisons de crédits est donc toujours de mise comme EmpruntGO, le spécialiste du rachat de crédits. Vérifiez votre éligibilité avec une simulation en ligne. Avec cette démarche, vous limitez les recherches à une dizaine d’établissements. Vous accélérez les choses, tout en optimisant les chances de trouver LA meilleure offre en rapport avec vos possibilités et vos besoins. En effet, un rachat de crédit plus intéressant varie d’un cas à un autre. Tout dépend de l’importance de votre dette restante, de la durée de l’engagement et de votre revenu.

Limite d’âge pour le rachat de prêt

Vous avez souscrit à un prêt à la consommation pour financer l’achat de biens comme une voiture, ou encore des équipements à la maison, pour un credit immobilier etc. Vous avez maintenant une certaine difficulté à rembourser correctement votre crédit. Il est tout à fait possible d’alléger vos mensualités en faisant une demande de rachat de crédit. Cependant, les banques appliquent désormais une limite d’âge pour pouvoir faire cette opération. Le prestataire ne prend pas en compte de votre âge au moment de votre demande, il considère surtout l’âge que vous aurez à la dernière échéance. Et celui-ci ne devrait pas excéder les  80 ans.

Travailler dans un call-center : quelles formations suivre ?

L’émergence des centres d’appel ou call centers, est une réalité. Chaque année, près de 50 plateformes sont créées dans ce secteur d’activité en France, selon le magazine Le Parisien. Les centres d’appels attirent surtout les jeunes diplômés. Dans ce domaine, environ 76% des salariés sont en effet âgés de moins de 30 ans. Pour aider les candidats à suivre les meilleures formations, il convient de savoir quels sont les missions et les objectifs d’un téléopérateur.

Quels sont les objectifs d’un téléopérateur au sein d’un call center ?

Lors de la réception des appels, un bon téléopérateur doit d’abord établir le contact et identifier son interlocuteur. Il doit aussi développer une bonne capacité d’écoute afin d’identifier la demande du client. Ceci, dès le premier contact. En reformulant la requête du client, le téléopérateur analyse en profondeur les attentes pour identifier les éventuelles problématiques. En fonction de la demande, le téléopérateur propose le service adapté et apporte une réponse.

Pour devenir un téléopérateur professionnel au sein d’un call center, il faut en outre savoir gérer le temps durant un entretien téléphonique. Tout en connaissant l’art de la reformulation et du questionnement, le téléopérateur doit aussi savoir conseiller la clientèle. Chaque question posée ainsi que toutes les réponses doivent être précises pour éviter la perte de temps. Un savoir-faire dans le «timing» est ainsi nécessaire lors d’un entretien téléphonique.

Durant leur formation, les futurs téléconseillers apprennent les techniques, permettant d’échapper aux conflits. Faire preuve d’écoute par exemple est requis pour faire face à la pression. Des méthodes simples peuvent aussi rassurer l’interlocuteur. Une simple reformulation des attentes accompagnée d’une empathie envers le client fait partie des techniques efficaces pour calmer les tensions.

Principales missions d’un téléopérateur

Les missions d’un téléopérateur varient suivant le fait qu’il soit affecté au service client ou au service commercial.

Affecté au service client, le téléopérateur est amené à recevoir des appels. À chaque appel, le téléconseiller suit une procédure prédéfinie. Il doit donc être au courant du fonctionnement de l’entreprise pour laquelle il travaille. Les demandes des clients peuvent concerner les conditions des offres et du paiement, les délais de livraison ou encore le mode de remboursement. Il doit les aider et les renseigner. Il a  également pour mission de fidéliser les clients qu’il a au téléphone. Il doit apporter des réponses satisfaisantes aux requêtes des clients. Il peut aussi effectuer des réservations pour des clients.

Au cas où le téléopérateur travaille pour le service commercial, il doit alors appeler les clients pour effectuer une enquête de satisfaction, proposer des offres d’abonnement ou des offres de services. Il contacte le client pour lui faire des propositions commerciales. En un mot, le téléopérateur  doit principalement recevoir et émettre des appels. Par contre, certaines personnes doivent être plus polyvalentes pour introduire davantage de variété dans les tâches.

Notez qu’en plus des appels téléphoniques, de plus en plus de téléopérateurs sont formés pour réaliser des demandes par écrit. La communication par e-mail fait désormais partie de certaines formations qui permettent de devenir un véritable téléopérateur. Quoi d’autres ? Il ou elle a aussi pour mission principale de saisir des données et de prendre en charge des informations.

Pour terminer, il faut savoir qu’un stage pour devenir téléconseiller suit une méthode pédagogique particulière. Ce stage peut comprendre des apports aussi bien pratiques que théoriques. Les stagiaires sont conviés à des réflexions effectuées en groupe. Ils doivent répondre à des questionnaires pour tester leur personnalité et leurs capacités. Une mise en situation est également programmée pour mettre le stagiaire dans les conditions réelles d’un téléopérateur professionnel.

L’assurance-vie, le véritable « couteau suisse » du patrimoine

Produit d’épargne rentable et très tendance en France, l’assurance-vie est un contrat conçu particulièrement pour préparer la transmission de son épargne. Offrant une grande souplesse d’utilisation, ce dispositif de succession permet surtout de mettre de l’argent de côté, et il peut être une solution de retraite complémentaire. À part ces nombreux avantages, ce dispositif de succession est un excellent moyen pour les particuliers français d’atteindre toutes sortes d’objectifs personnels. Poursuivez donc votre lecture pour connaitre tous les détails de ce sujet.

Quelques points à retenir sur les types d’assurance-vie disponibles

Beaucoup de gens souscrivent une assurance-vie afin qu’ils aient suffisamment de capital pour acquérir un jour un bien immobilier, passer de longues vacances à l’étranger pendant leurs retraites ou pour économiser tout simplement. Alors, il existe trois types de contrat d’assurance-vie que les particuliers pourront ouvrir à leurs guises.

– L’assurance-vie à capital différé sans remboursement des primes ou CDSR. Pour ce type d’assurance-vie, les bénéficiaires n’ont droit à aucun avantage au terme du contrat, car l’assureur ne paie que si l’assuré est encore en vie.

– L’assurance-vie à capital différé avec remboursement des primes ou CDAR. Dans ce cas-ci, les bénéficiaires de l’assurance-vie ont droit au remboursement de toutes les primes payées par l’assureur au cours du contrat.

– L’assurance-vie à capital différé avec remboursement de la réserve acquise ou CDAE. Ce type d’assurance-vie permet aux bénéficiaires de profiter d’un remboursement de toutes les primes, celui des intérêts générés ainsi que les éventuelles participations bénéficiaires.

Réaliser des projets spécifiques avec l’assurance-vie

En souscrivant une assurance-vie, les investisseurs pourront enfin se lancer dans les projets qu’ils ont voulu réaliser depuis longtemps. Qu’il s’agisse d’un projet à court ou à long terme, il est tout à fait possible de financer, par exemple, l’achat d’un bien immobilier. Le contrat choisi dans ce type de placement permettra ainsi aux souscripteurs de constituer un apport personnel qui les aidera à acquérir facilement leurs biens. À noter surtout que lorsque le montant d’un apport personnel est conséquent, les conditions d’emprunt deviennent beaucoup plus accessibles. À part ce cas, les particuliers français ont également la possibilité d’anticiper le plus efficacement les études supérieures de leurs enfants, et ce, via l’assurance-vie. Il s’agit d’un projet à long terme, mais avec les contrats disponibles en assurance-vie, les parents n’auront plus besoin de s’inquiéter pour l’avenir de leurs descendants. De plus, ce type de placement ne se résume pas au financement de projets. Il permet aussi de profiter d’une fiscalité spécifique selon le contrat choisi par les assurés. Il est aujourd’hui une des rares solutions d’épargne permettant d’apporter une réponse efficace à chacun de vos projets. Et il demeure la solution d’épargne préférée des français.

Quelques conseils pour optimiser le rendement net d’un contrat d’assurance-vie

Afin de maximiser le rendement net de votre contrat d’assurance-vie, la première chose à faire est de prévoir la répartition d’épargne la plus adaptée à votre profil d’investisseur. Vous pourrez, par exemple, opter pour la stratégie 80 -20. Avec cette dernière, vous pourrez investir 80 % de votre capital dans le fonds en euros sans risques, et les 20 % restants dans les fonds en bourse.

La deuxième chose à ne pas négliger est l’optimisation de la fiscalité. Il faut souligner que l’assurance-vie est parfaitement adaptée aux petites et aux grosses sommes. Cela dit, elle n’est pas remise en cause par le prélèvement forfaitaire unique (PFU) de 30 %, instauré par le président français Emmanuel Macron.

L’assurance-vie c’est le choix de payer moins de frais pour plus de performance et de liberté quant à la gestion de son contrat, avec un conseiller à vos côtés pour répondre à vos besoins.

Comment faire la décoration salon ?

Le salon constitue la pièce maîtresse de la maison. C’est une pièce aux fonctions multiples : elle peut à la fois servir d’espace de réception, de détente et même de jeu. La décoration du salon mérite donc beaucoup d’attention. Elle doit prendre en compte divers paramètres qui sont notamment la surface, la luminosité et l’emplacement des meubles. Nous vous livrons quelques règles simples et indispensables qui permettent de sublimer le décor de votre salon.

Jouer sur le choix et l’emplacement du mobilier

Le choix des meubles est important dans la décoration. Les meubles doivent être de taille proportionnée pour créer une harmonie de lignes. Dans le salon, on évitera d’associer une petite table basse avec un canapé d’angle imposant ou de placer une grande suspension au-dessus d’une petite table. Il est aussi opportun de capter l’attention sur un élément particulier de la pièce comme une grande toile ou une cheminée.

L’emplacement des meubles du salon doit être pensé de manière à permettre une bonne circulation. Placez le canapé en premier car il constitue l’élément principal de la pièce. Pour avoir un effet convivial dès l’entrée dans le salon, il est à éviter de mettre le canapé à dos de la porte d’entrée. Mais si la configuration de la pièce ne permet pas un tel agencement, il est possible de poser une console avec des objets décoratifs au dos du canapé pour obtenir l’effet agréable recherché.

 La sélection des couleurs

L’équilibre de la décoration dans le salon passe également par une harmonie des couleurs. A noter que les pros de la déco s’accordent pour limiter le nombre de couleurs d’une pièce à trois. Le blanc, le noir et le gris qui sont des couleurs neutres, sont, eux, exclus de ces couleurs.

Le choix des couleurs est par ailleurs plus une question de goût que de tendance. Bien que rester sur des tons neutres nous évite de faire un faux-pas, le rendu est moins original. Il parait alors utile de ramener des touches de tons plus intenses comme de la violine, du vert acidulé ou du bleu pétrole. Il est aussi possible de ne peindre qu’un pan de mur en couleur pour marquer l’espace. Si vos murs sont en parfait état, vous pouvez opter pour une finition satinée, sinon il est préférable de rester sur une finition matte.

Les indispensables : accessoires et luminaires

Les accessoires décoratifs et les luminaires servent à apporter de l’ambiance et à personnaliser la décoration. Un tapis procure notamment une certaine sensation de confort. Il sert aussi à délimiter l’espace. L’aspect cosy peut être ramené au moyen d’éléments douillets tels que des coussins ou un plaid. Les tableaux et affiches personnalisés  contribuent également à réchauffer l’atmosphère.

Quant aux luminaires, on n’hésite pas à les multiplier pour que chaque coin du salon soit mis en valeur. Puis le choix est très large entre plafonnier, spots, LED ou lampes à poser. Enfin, il est encore mieux de recourir à un site spécialiste en meubles et décoration pour dénicher des idées originales pour décorer votre salon.

Professionnels, comment protéger au mieux votre point de vente ?

Cibles faciles et des plus tentantes pour les cambrioleurs, les magasins, boutiques et autres points de vente sont particulièrement exposés aux tentatives d’effractions en tous genres. Afin de prévenir ce type d’incident et renforcer de manière optimale la sécurité de votre magasin, il existe un certain nombre de solutions à votre service. En effet, de l’alarme à la vidéosurveillance, on recense un nombre important de dispositifs de protection dont l’efficacité et les performances sont sans cesse revues à la hausse et actualisées pour faire face aux nouvelles ruses imaginées par les voleurs. Si vous désirez obtenir davantage d’informations sur le prix et les caractéristiques techniques de ces différents produits, n’hésitez pas à prendre contact avec votre fournisseur.

Quelle est la solution la mieux à même de protéger votre commerce ?

En fonction de votre type de commerce ou de vos exigences en matière de sécurité, vous aurez la possibilité de faire votre choix parmi un large panel de dispositifs de protection tous plus performants les uns que les autres.

Si vous désirez sécuriser vos marchandises et locaux contre les tentatives de cambriolages et d’effractions, vous aurez tout intérêt à procéder à l’installation d’un système d’alarme complet sur votre lieu de travail. En effet, qu’il s’agisse d’un détecteur de mouvements, d’un détecteur d’ouverture ou d’une centrale d’alarme avec sirène, chacun de ces produits sera à la mesure de vos attentes et ne manquera pas de dissuader les cambrioleurs de passer à l’action. Véritable centre névralgique de votre système de sécurité, la centrale d’alarme est notamment conçue pour déceler la moindre intrusion d’une personne indésirable dans vos locaux, mettre en marche les sirènes et informer les forces de l’ordre par le biais d’une transmission téléphonique.

Notez également que certains systèmes d’alarme sont associés à un dispositif générateur de brouillard. En cas d’intrusion dans votre point de vente, des canons à fumée génèrent aussitôt un brouillard qui troublera la vue des cambrioleurs et, par voie de conséquence, les empêchera de commettre leurs méfaits.

Si vous rencontrez un problème technique ou désirez obtenir davantage de précisions sur la mise en marche de votre matériel de protection, n’hésitez pas à contacter des spécialistes comme http://www.haxe.fr/.

Choisissez un système de vidéoprotection en fonction de vos besoins

Quelle que soit votre activité professionnelle, n’hésitez pas à vous rendre sur le site web de votre fournisseur afin de pouvoir faire votre choix parmi une large offre de dispositifs de sécurité disponibles en ligne.

Si vous désirez assurer la sécurité non seulement de votre point de vente, mais aussi de votre personnel, vous aurez tout intérêt à recourir à un matériel de qualité doté de toutes les fonctionnalités requises pour assurer une protection optimale. Ainsi, en sus de votre dispositif d’alarme complet, nous vous conseillons de procéder à l’installation de dispositifs de vidéosurveillance.

Pour ce faire, vous aurez la possibilité de faire votre choix parmi une large gamme d’appareils du plus simple au plus high tech. Afin de ne pas regretter votre achat, nous vous conseillons de prendre contact avec un professionnel qui ne manquera pas de mettre tout son savoir-faire à votre service pour vous aider à sélectionner le produit idéal pour votre commerce. Par exemple, si vous êtes en quête d’un dispositif offrant une qualité d’image incomparable et s’adaptant sans difficulté à la configuration des lieux, nous vous recommandons d’opter pour des caméras intérieures dites « dômes ». Si vous souhaitez surveiller également les alentours de votre commerce, vous pourrez choisir en toute confiance des caméras extérieures « Bullet ». Discrètes, d’une grande résistance aux chocs et dotées d’un dispositif infrarouge, ces dernières vous apporteront une entière satisfaction en matière de sécurité.

Toutefois, avant d’installer un dispositif de vidéosurveillance, pensez à vous renseigner sur vos droits et devoirs auprès de la CNIL.

Caisse enregistreuse tactile : l’outil indispensable à l’optimisation de votre gestion

Pour optimiser la gestion de votre commerce en simplifiant et automatisant vos activités d’administration, faites de la caisse enregistreuse tactile votre outil privilégié au quotidien.
L’offre des caisses enregistreuses à l’attention des professionnels est extrêmement étendue et il vous suffit de choisir, parmi les outils de la large gamme proposée, celui qui s’adapte parfaitement à votre point de vente.

La caisse enregistreuse tactile : un outil performant pour votre comptabilité et votre gestion commerciale

La caisse enregistreuse tactile est une solution de paiement qui propose de multiples fonctionnalités qui vous permettront de gérer votre point de vente avec efficacité.
Entre autres avantages, elle vous fera gagner un temps précieux grâce à l’automatisation des taches que nécessite la gestion de votre commerce. En effet, quelle que soit votre activité, grâce à de nombreux outils intuitifs intégrés. Vous pourrez gérer en toute simplicité stocks, commandes, articles et fichiers clientèle. Les opérations courantes comme l’édition des étiquettes ou des cartes de fidélité, ou encore la gestion des promotions sont simplifiées. Par ailleurs, son mode d’utilisation intuitif vous permettra de fluidifier les passages en caisse et donc d’optimiser votre relation à la clientèle d’autant plus que votre caisse enregistreuse vous permettra également de mettre en place un programme de fidélité.

Les gérants de points de restauration organiseront facilement leur activité grâce à la gestion facilitée des produits, des livraisons, des prises de commandes et la progression des tables.

Caisse enregistreuse et logiciel de caisse adapté pour dynamiser votre chiffre d’affaires

Votre caisse tactile n’est pas seulement un outil de gestion performant mais ses fonctionnalités avancées vous permettent aussi d’augmenter votre productivité et votre chiffre d’affaires.
Votre caisse enregistreuse vous permet de gérer vos commissions, vos marges, inventaires et retours de produits. Vous avez également la possibilité d’analyser facilement vos statistiques de vente en temps réel dans la perspective d’anticiper vos décisions pour améliorer votre production et accroître votre rendement.

La personnalisation de votre logiciel de gestion par la souscription à des modules à la carte vous permet par exemple de gérer simultanément plusieurs programmes fidélité et d’analyser leur suivi dans tous vos magasins en même temps.
Les commerçants peuvent également améliorer la communication avec leur clientèle via un système d’affichage défilant et diffusant de l’information en continu sur l’activité du magasin, ses promotions ou ses bonnes affaires, ce qui a pour objectif d’augmenter la satisfaction des clients et donc la productivité du commerce.


Équipée de son logiciel de caisse adapté à votre type de commerce et à votre secteur d’activité, votre caisse enregistreuse tactile vous permet ainsi de réaliser un travail efficace et de gagner du temps au quotidien.
Vous pouvez par ailleurs optimiser votre espace de travail et le rendre encore plus performant si vous connectez votre caisse enregistreuse tactile à des périphériques indispensables tels que tiroirs-caisses, terminaux de paiement électroniques (TPE) et imprimantes.

Investir dans une caisse enregistreuse tactile dernière génération et s’équiper du logiciel de gestion adéquat ainsi que des modules nécessaires à votre activité commerciale, c’est vous équiper d’un outil performant pour accéder à une administration simplifiée et optimisée de votre entreprise.

Depuis le 1er janvier 2018 pour lutter contre les fraudes à la TVA selon la loi de finance, il est obligatoire pour tous les commerçants d’utiliser un système de caisse sécurisé et certifié. Celui-ci doit satisfaire aux conditions d’inaltérabilité, de sécurisation, de conservation et d’archivage des données. N’oubliez pas donc, lors de votre achat, de vous assurer que l’éditeur possède bien une certification.