Après le Bac S, quelles études choisir ?

C’est bien connu. L’obtention d’un Bac S permet l’ouverture de nombreuses filières. Qu’elles soient scientifiques ou non, qu’elles mènent vers de longues ou de courtes études, en université ou dans une école… Le choix le plus difficile sera de se poser la bonne question : vers quel métier se diriger ?

La plupart des bacheliers diplômés d’un Bac S s’oriente principalement vers des études de chimie, de l’ingénierie, du droit, des sciences sociales ou encore de l’économie et du management. Un large panel de possibilités donc, qui peuvent se poursuivre dans des milieux d’études divers : la classe préparatoire, la licence en université, le DUT, le BTS ou encore les grandes écoles.

Tour d’horizon des filières scientifiques

La classe préparatoire scientifique reste la filière privilégiée des bacheliers scientifiques (prépa MPSI, prépa PCSI, prépa PTSI, prépa BCPST). Après deux années, les meilleurs éléments entreront en grande école d’ingénieurs et tenteront l’ENS (Ecole normale supérieure). D’autres bacheliers choisissent d’entrer dans un cursus de médecine. Les filières médicales attirent beaucoup de jeunes chaque année (pharmacie, éducation spécialisée). Parmi elles, la formation en optique parvient à séduire plusieurs candidats après un Bac S.

Le BTS Opticien lunetier à l’ISO

Ouverte pour les bacheliers scientifiques, le diplôme de BTS Opticien Lunetier permet d’avoir un statut d’alternant et de découvrir la profession en cours, et à la fois en entreprise. Deux années sont nécessaires afin d’obtenir le diplôme. Pendant deux jours par semaine, les étudiants sont en cours à l’ISO. Le reste de la semaine, ils sont à l’œuvre dans un magasin d’optique. Cela nécessite des compétences en terme de gestion du temps et d’organisation personnelle. Au sein de cette formation, le taux de réussite est de 96% à l’ISO. En terme d’environnement de travail, les étudiants ont également plusieurs choix pour réaliser ce BTS : Paris, Lille, Bordeaux, Lyon, Marseille, Nancy, Nantes, Rennes ou Toulouse sont les villes dans lesquelles sont implantés les centres de formation ISO.

Les formations en alternance

Option professionnalisante, l’alternance séduit de plus en plus de jeunes à la sortie du lycée. Entre les cours théoriques et l’application pratique en entreprise, l’alternance promet un équilibre confortable pour l’étudiant et équivaut à un tremplin dans le monde professionnel. Les opportunités, à la fin d’une année d’alternance, sont décuplées, ainsi que le réseau.

Si le rythme de l’alternance et la durée de la formation diffèrent selon les filières et les établissements, l’acquisition de compétences est signifiante et permet d’accélérer l’intégration du jeune dans son métier.

Autre point positif : les frais de scolarité sont généralement pris en charge par les organismes de formation. Pour son travail en entreprise, le jeune reçoit, en règle générale, un salaire. Deux types de contrats peuvent être exercés en alternance : le contrat de professionnalisation et le contrat d’apprentissage.Si les possibilités sont nombreuses pour l’orientation après un Bac S, le BTS Opticien lunetier promet des débouchés dès la sortie du diplôme, grâce à l’alternance.

Speak Your Mind

*